Oui mais , c’est non !

Accompagner, c’est écouter celui qui nous parle. Et cette semaine, j’ai très souvent, trop souvent, entendu OUI MAIS… ce NON qui ne dit pas son nom.

Être bienveillant ou être gentil, ce n’est pas dire OUI à tout,  bien au contraire!

Mais quelle idée que ce OUI MAIS ?!

Celui qui écoute n’entend que le OUI et pourtant ce qui compte dans la bouche de celui qui parle, c’est le MAIS.

Souvent, le OUI MAIS est une excuse derrière laquelle on se cache pour ne pas faire ou ne pas dire.

Mais pour se faire comprendre, il faut exprimer les choses… l’autre n’est pas dans votre tête.

Vous pensez OUI MAIS ?

Réfléchissez bien, le MAIS explique que ça ne sera pas possible ? Alors dites NON, c’est bien plus clair.

NON parce que ….

Peut-être parce que je suis une femme, je sais que pour dire NON il faut dire NON.

Et sans doute parce que mon père m’a appris cette phrase qui dit tout :

La force de tes NON fait la crédibilité de tes OUI.  

Je me bats donc contre les “OUI MAIS…

Je suis absolument convaincue qu’un OUI MAIS c’est un NON qui se déguise en OUI.

au lieu de dire tout de suite oui, apprenez a dire plus souvent: je vais réflechir et je vous donne ensuite ma réponse.

Trop souvent on dit “oui” sans réfléchir parce que pris par le temps,  on veut terminer une conversation. Rien ne nous oblige à répondre vite;  on a le droit de dire “ je vais y réfléchir et je vous réponds”.

Sur un gros projet qui allait bouleverser l’organisation de notre travail, en réunion de service,  j’avais expliqué à l’équipe que nous allions construire ensemble la suite et qu’il y avait une règle que nous allions tous appliquer : interdiction de dire “oui mais…”

Si nous pensions NON, nous devions le dire en argumentant pourquoi nous n’étions pas d’accord.

Jamais nous n’avions eu de réunions aussi constructives, parce que, pour une fois, les freins étaient posés sur la table et que collectivement nous pouvions trouver des solutions.  

Et si pour changer, vous aussi vous décidiez de ne plus dire OUI MAIS?

Pour finir,  je vous partage ce poème que nous avons tous appris en CP ou au CE1, parce que dire NON aux autres, c’est souvent se dire OUI à soi.

Il dit non avec la tête
Mais il dit oui avec le coeur
Il dit oui à ce qu’il aime
Il dit non au professeur
Il est debout
On le questionne
Et tous les problèmes sont posés
Soudain le fou rire le prend
Et il efface tout
Les chiffres et les mots
Les dates et les noms
Les phrases et les pièges
Et malgré les menaces du maître
Sous les huées des enfants prodiges
Avec des craies de toutes les couleurs
Sur le tableau noir du malheur
Il dessine le visage du bonheur.

« Le Cancre » Jacques Prévert

Les chiffres de ma semaine:

1  rappel sur ce que le changement bouleverse, merci Pauline de Grains de Sel Cie

2  réunions Skype constructives sur un projet enthousiasmant

3 appels au secours parce que décidément gérer son site toute seule c’est pas facile

4 h de réunion sur le RSI … no comment 😉

5 Messages d’encouragement

La veille de la semaine :

Un article qui vous alerte sur le cynisme que peut engendrer l’utilisation abusive du mot “Bienveillance” http://www.officieldelamediation.fr/2016/11/02/mediation-et-management-bienveillant/

Partager cet article

Laisser un commentaire