Bienveillance ?

Depuis Noël je tourne autour, c’est l’overdose et je m’interroge.

Bienveillance par ci, bienveillance par là, souvent  je me demande ce que celui qui écrit sur le sujet met derrière ce mot.

Plus je lis sur le sujet, plus c’est l’overdose. Faut dire que, depuis septembre, j’ai une alerte google sur ce mot histoire de ne rien manquer sur le sujet. Oui, forcément, ça n’aide pas quand on fait une overdose 😀

Plus je lis sur le sujet plus l’utilisation de ce mot me met mal à l’aise … Étrange, tant le concept se veut rassurant …

Alors, j’ai pris mes dictionnaires, oui j’en ai deux et en papier, le web ne peut pas tout 😉

Le petit Larousse nous dit :

n.f. Disposition favorable envers quelqu’un ; indulgence.

Le Robert nous dit :

n.f. Disposition favorable envers quelqu’un (spécialt un inférieur). => bonté, indulgence.

definition bienveillance petit robert

Ah voilà d’où vient ce truc que je n’aime pas dans ce mot le non dit qui me dérange … Il y a un nivellement de la relation à l’autre.

Je n’aime plus ce mot parce qu’il est, également, détourné de son sens par trop de personnes qui se cachent derrière pour être condescendants.

 

Il y a dans ce mot beaucoup de la supériorité du roi sur ses sujets … et ce n’est pas le sens que je lui donne.

 

Je ne trouve pas de définition qui me satisfasse, depuis Noël je tourne autour de cet article et je cherche MA définition. Celle que je pourrais partager avec les managers que j’accompagne.

 

Et puis, il y a 10 jours, j’ai retrouvé un super groupe. On est en train d’inventer quelque chose sur le bonheur et la créativité au travail et dans le cadre de notre travail nous en sommes arrivés à nous interroger sur ce qu’est la bienveillance.

Je me suis tendue sur ma chaise, agacée parce que depuis un mois je tourne autour et que je ne trouve pas les mots. J’ai écouté les autres, attentivement, me disant qu’ils avaient sans doute la définition, eux. Puis mon tour de parole est arrivé et c’est sorti tout seul comme par magie.

 

“La bienveillance je ne sais pas vraiment mettre des mots dessus mais je sais que je la vis dans mes échanges avec Falco Baudon de Grains de Sel Cie. On arrive à tout se dire même des choses pas forcément agréables parce qu’on prend des précautions, qu’on y met les formes et qu’on est capable de dire “attends, là, j’ai besoin de temps avant de te répondre.” Et pour moi c’est ça la bienveillance.

Alors au vu de cette expérience je dirais que pour moi la bienveillance c’est une conversation avec précaution.”

 

On a continué à échanger et j’ai complété ma définition “La bienveillance c’est une conversation avec précaution y compris pour soi même.

 

Alors voilà j’ai ma définition depuis une dizaine de jours elle sort d’un temps de travail collectif et sans les autres elle n’aurait sans doute pas existé.

Elle exclut le “Pouvoir Pour” celui qui décide de ce qui est bon pour l’autre. Elle libère la parole, elle préserve celui qui écoute comme celui qui parle. Elle permet d’ajuster les mots pour être certain qu’on se comprend bien. Elle donne du sens aux conversations et elle permet de les accueillir dans toutes leurs richesses. Et surtout, surtout elle place les personnes à égalité.

 

Voilà ce que moi j’entends et j’attends quand on me dit qu’on va être bienveillant. Parce que oui on peut être bienveillant en entreprise.

Développez le pouvoir de l'écoute

J’adore les petites phrases de YogiTea 🙂

Mes chiffres de la semaine :

1 future collaboration validée qui me fait vraiment plaisir

2 mails contenants des supers nouvelles

1 cliente bloquée par le verglas 😉 elle commence bientôt le patinage

4 litres de thé

6 collègues géniaux pour un projet génial

1395 km parcourus

Partager cet article
Un commentaire

Laisser un commentaire